5. Aprés l'Opération

Après l’opération, vous serez transféré dans l’unité de soins intensifs, où vous resterez au moins une nuit, placé sous surveillance continue, à l’aide d’une technologie moderne. Le lendemain, une fois votre état de santé stabilisé, vous serez transféré dans un service de lits.

Pendant votre séjour dans ce service, il est important que vous vous leviez et que vous marchiez le plus possible, dans la limite de vos capacités. Nous vous recommandons par exemple de prendre vos repas à table et de faire de petites promenades dans le couloir, en compagnie d’une personne qui vous guide. Ces mesures vous permettront de stimuler votre circulation sanguine et de vous rétablir plus rapidement.

Un traitement individuel de la douleur est indispensable pour soutenir le processus de guérison. Pendant les deux à quatre premiers jours, un antalgique vous sera administré à l’aide d’un cathéter placé à proximité de la moelle épinière (péridurale), en plus des médicaments antidouleurs. Ces médicaments seront adaptés en permanence. Si vous ressentez tout de même des douleurs, veuillez en informer immédiatement l’infirmière compétente.

Chirurgiens

Directement après l’intervention, le chirurgien informera vos proches par téléphone du déroulement de l’opération. Pendant toute la durée de votre séjour à la clinique, vous recevrez quotidiennement la visite d’un médecin de l’équipe chirurgicale.

Médecine interne générale

Pendant toute la durée de votre séjour à la clinique, vous serez suivi par ’équipe chirurgicale ainsi que par un médecin qui sera chargé de toutes les questions médicales.

Infirmières en pratique avancée (IPA)

L’IPA vous accompagnera, dans le cadre de ses connaissances et de ses compétences étendues, pendant toute la durée de votre hospitalisation. Elle est en contact étroit avec le chirurgien et échange tous les jours avec l’ensemble des services concernés (médecine interne générale, personnel infirmier, conseil en nutrition, etc.). Vous recevrez ainsi un traitement complet.

Soins

Le personnel soignant établira pour vous un processus de soins et abordera chaque jour avec vous le programme de votre journée. Le processus de soins sera ensuite régulièrement évalué et adapté.

Afin de pouvoir élaborer avec vous un processus de soins individuel et un programme journalier optimal , il est important que vous fassiez part de vos besoins et de vos préoccupations à la personne qui s’occupe de vous, l’infirmière ou le spécialiste en soins.

Physiothérapie

Dès le premier jour postopératoire, un physiothérapeute vous rendra visite pour poursuivre la thérapie respiratoire. Il vous montrera des exercices adaptés à votre situation et vous donnera des instructions. En phase aiguë, le physiothérapeute effectuera des exercices quotidiennement avec vous, afin de vous permettre de retrouver une autonomie totale.

Conseil en nutrition

Pendant votre séjour à la clinique, une diététicienne vous conseillera de manière individuelle, ce qui permet de vous garantir un plan d’alimentation optimal après l’opération. Nous vous apporterons également des conseils relatifs au régime alimentaire à adopter chez vous après votre opération du pancréas.

Consultation diabétique

Le pancréas sécrète de l’insuline, hormone permettant la régulation de la glycémie (taux de sucre) dans le sang. Selon l’étendue de l’opération du pancréas, une régulation de la glycémie peut s’avérer nécessaire. Vous serez donc suivi par un diabétologue.

Service social

Pendant votre séjour stationnaire, nous nous entretiendrons avec vous pour savoir si, d’un point de vue médical, vous pourrez rentrer directement chez vous. Si tel n’est pas le cas, votre médecin traitant vous recommandera un séjour de réadaptation ou une cure. Le service de conseil social vous fournira des informations relatives aux différentes prestations disponibles et vous aidera à choisir l’institution qui vous convient le mieux. La procédure d’inscription est entièrement prise en charge par le service social.

Prise en charge psychologique

Quelques jours après l’intervention, la psychologue viendra vous rendre visite dans votre chambre afin de s’entretenir avec vous de ce qui vous préoccupe ou vous inquiète. Ensemble, vous parlerez de l’accompagnement ultérieur, avec la participation d’un proche, le cas échéant. Par la suite, vous pourrez demander à tout moment aux infirmières en pratique avancée de rencontrer la psychologue, si vous en ressentez le besoin.

En cas de tension nerveuse persistante et sur demande, un traitement psychothérapeutique ambulatoire peut être proposé après la sortie de la clinique. Les coûts sont pris en charge par l’assurance de base de votre caisse d’assurance maladie (LAMal).